logotype de la bibliothèque Sainte-Geneviève

Bibliothèque virtuelle Henri Labrouste

Aide

Comment utiliser l’Index nominum?

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | V | W

Macey

Sculpteur ornemaniste.

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 149 verso, 154.

Mairie du douzième arrondissement

Située au 262 rue Saint-Jacques entre 1805 et 1850. Son déplacement dans un bâtiment mieux adapté fut acté par la loi du 2 juillet 1844, dans le cadre du réaménagement de la place du Panthéon : la nouvelle mairie y serait installée dans un bâtiment symétrique à l’École de droit de Soufflot. Les travaux démarrèrent dès 1844 sous la direction de l’architecte Jean-Baptiste Guénepin, auquel succéda en 1847 Jacques Ignace Hittorff. Le gros œuvre du bâtiment était terminé en 1849.

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 9, 140, 158.

Mallet, Pierre Louis Nicolas

Sculpteur et peintre attesté entre 1843 et 1848 (Bénézit ; Lami, 1916, t. 7 p. 383) ; rue du Faubourg-Saint-Martin 144 (Bellier 1882) ; assimilable au Mallet attesté sur le chantier du Louvre entre 1854 et 1857 (Isselin).

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 133, 134 verso, 157.

Mantes-la-Jolie (Yvelines)

Commune des Yvelines. Architecte des Monuments historiques, Labrouste avait été entre 1837 et 1844 chargé des travaux de restauration de la collégiale Notre-Dame. Voir Bercé,  p. 13, 127, 153, 212, 219, 221, 280.

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 183 verso.

Maréchal

Autre(s) forme(s) du nom : Legrand

Maître compagnon maçon.

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 58 verso, 60 verso, 74.

Marie

Autre(s) forme(s) du nom : Marye

Sculpteur ornemaniste. Labrouste le recommandera à Duban pour le chantier du Louvre (Isselin). Relation avec Désiré Pierre Louis Marie, élève de Toussaint, attesté aux Salons de 1861 et 1863 et domicilié rue Saint-Sébastien 50 (Lami, t. 7 p. 293 et t. 2 p. 30) ?

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 149 verso.

Marly (ancien collège de)

Voir Jean-Hubert (rue).

Cité(e) dans les notes de l'édition du Journal des travaux au(x) folio(s) : 18, 32.

Martrou

Autre(s) forme(s) du nom : Martroux

Sculpteur ornemaniste ; actif sur le chantier du Louvre, 1853-1856 (Isselin).

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 134 verso.

Mathérion

Entrepreneur de menuiserie. Mathérion, rue Blanche 27 (Sageret 1841, p. 123). Mathérion fils aîné (Aristide-Claude), menuisier, rue Chaptal 3-5 (Téchener 1861, p. 126). Nom attesté sur le chantier du Louvre (1858-1863) (Isselin ; base Palissy).

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 32 verso, 78 verso, 79 verso, 92, 100, 144 verso, 145, 146, 146 verso, 149 verso, 150, 151, 154 verso, 155, 160 verso, 161, 163, 170, 172, 173 verso, 179, 180 verso, 181, 181 verso, 182, 185, 186 verso, 188 verso, 189 verso.

Mathieu, Jules François (1810-?)

Marchand de bois à brûler et de charbons de terre, rue Rochechouart 51 (Téchener 1861, p. 126). Mathieu Miliotti, rue des Fossés-du-Temple 52 (Cambon 1841, rubrique Marchands de bois à brûler en chantiers p. 427).

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 93.

Ménochet

Employé de Lefaure.

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 24 verso.

Mercié, Charles (1804-?)

Né à Gourdon (Lot) en 1804, marchand de métaux, rue des Tournelles 22 ; succursale au Havre, quai d’Orléans 19 ; usine au Havre pour le laminage des cuivres, plombs et zincs ; usine à Paris, pour les tuyaux de plomb repoussés ; créateur de l’industrie du minerai d’étain, et l’un des trois associés qui dirigent l’usine établie au port de Bouc, près Marseille, pour le traitement des minerais de plomb. (Téchener 1861, p. 128).

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 126 verso, 159 verso.

Merlieux, Louis Parfait (1796-1855)

Sculpteur formé aux Beaux-arts (1812), élève de Roman et Cartellier ; figura au Salon de 1824 à 1837. Sculpteur, rue de la Femme-sans-Tête 8 (Cambon 1841,  p. 298) ; rue de la Femme-Sans-Tête (Bellier 1882,  II, p. 18). (Boinet ; Lami,  1916, t. 7 p. 443-445 ; Bénézit ; base Arcade).

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 132, 141.

Mesnard

Peut-être Jules Mesnard, rue Soufflot 9 (Bellier  1861), peintre qui exposa au Salon en 1859 et 1861 (Bellier 1882,  II, p. 78).

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 140 verso.

Michaux

Entrepreneur de grillages. Michaux, rue-Saint-Jacques 131 (Sageret 1841,  rubrique Grillageurs, p. 85).

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 113 verso, 122, 128.

Miller, François (1803-1861)

Inspecteur de Letarouilly sur le chantier du collège de France  (Sageret  1841, p. 248), de Labrouste sur celui de Sainte-Geneviève (Almanach 1846,  p. 192) ; entré à la Société centrale des architectes en 1847 (Notice Miller, François Joseph Xavier dans l’Annuaire prosopographique : la France savante). Miller, Petite rue Verte 3 (Sageret 1841,  p. 14 ; Cambon 1841, p. 301) ; Miller, rue Saint-Honoré 83 (Annuaire 1845-1846Liste des membres de la Société centrale, p. 321) ; rue de Grenelle Saint-Honoré 27 (Bellier 1861).

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 5, 8 verso, 10 verso, 24, 25, 26 verso, 27, 30 verso, 32 verso, 35, 42, 44, 47 verso, 49, 76 verso, 82 verso, 84, 84 verso, 88 verso, 92 verso, 97, 103, 103 verso, 104 verso, 105, 106 verso, 108 verso, 114 verso, 120 verso, 123, 129 verso, 130, 131, 141 verso, 148, 159 verso, 170, 170 verso, 178 verso, 184, 185 verso.

Mimey, Maximilien Étienne (1826-1888)

Architecte élève des Beaux-arts (promotion de 1844) et de Labrouste ; successeur de Garrez en Seine-et-Marne (1852) ; architecte en chef à Lima où il élève le palais du gouverneur et le pénitencier ; architecte diocésain du Puy (1866) puis de Viviers (1879) (Brault ; Vapereau 1880 ; Base Mérimée ; Répertoire des architectes diocésains RAD ; AUTOR : base biographique de la Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine).

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 122 verso, 178 verso.

Molard

Bardeur.

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 58 verso, 76, 88, 92.

Monneau

Architecte-vérificateur. Vérif. des travaux publics et réviseur des mémoires des travaux de la ville, rue Fontaine-au-Roi 41 (Sageret 1841,  p. 213). Préfecture du département de la Seine, Bureau de vérification et de règlement ; ce bureau est chargé de vérifier tous les travaux d’architecture exécutés par adjudication ou sur soumission, et ceux faits par économie, ainsi que les factures de toutes les fournitures faites aux établissements départementaux et communaux ; de régler les prix portés auxdits mémoires et factures par les entrepreneurs et fournisseurs. Une commission de révision, faisant partie du bureau, révise le travail des vérificateurs. Commissaires-réviseurs : [...] M. Monneau, rue Fontaine-au-Roi no 41 (Almanach 1843,  p. 827). Membre du Comité des bâtiments du domaine privé du Roi, rue Fontaine-au-Roi 41 (Annuaire 1845-1846Liste des membres de la Société centrale, p. 321).

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 86 verso, 87, 87 verso, 92 verso, 103, 103 verso, 104, 110 verso, 111, 114 verso, 123, 129, 140 verso, 144, 146, 148, 149, 159, 159 verso, 163, 170, 170 verso, 172, 178.

Montaigu (collège de)

À l’angle de la place du Panthéon était situé le collège de Montaigu. [...] Ce collège, supprimé en 1790, devint propriété nationale. Ses bâtiments furent affectés à une prison militaire. Dans la loi du 2 juillet 1844 relative à la régularisation des abords du Panthéon, il est dit que l’État prend l’obligation de construire sur la partie non retranchable de l’ancien collège de Montaigu, un nouvel édifice destiné à la bibliothèque Sainte-Geneviève. Une somme de 775 000 francs doit être affectée à cet édifice. On démolit en ce moment les anciennes constructions du collège de Montaigu. (Lazare, p. 682). Tout en a disparu, en 1844, pour faire place à la nouvelle bibliothèque Sainte-Geneviève. C’était, en dernier lieu, une prison militaire, qui avait servi d’hôpital. La suppression des classes n’y datait que de 1792. [...] La chapelle du collège renfermait le tombeau d’Ulrich Gering, l’un des trois imprimeurs attirés d’Allemagne par la Sorbonne pour fonder à Paris la première imprimerie. (Lefeuve, IV, p. 18-19).

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 2, 6, 16, 16 verso, 18, 22 verso, 28, 32 verso, 34 verso, 35, 36, 46, 47, 47 verso, 144 verso, 145, 160, 182, 184, 192.

Cité(e) dans les notes de l'édition du Journal des travaux au(x) folio(s) : 2, 8.

Montlhéry (Essonne)

Commune de l’Essonne, arrondissement de Palaiseau. Architecte des Monuments historiques depuis le 12 janvier 1838, Labrouste restaure entre 1842 et 1847 le donjon de Montlhéry, victime d’un affaissement de terrain. Voir Archives de l’Académie d’architecture, Fonds Henri Labrouste, D. 1976, 90-96.

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 30, 32 verso.

Montlignon (Val-d’Oise)

Commune du Val-d’Oise, canton de Saint-Leu-la-Forêt.

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 52 verso.

Montrouge (Hauts-de-Seine)

Commune des Hauts-de-Seine, arrondissement d’Antony.

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 124, 124 verso, 135, 137, 166, 174.

Muzard

Sageret mentionne à plusieurs reprises Rohault Paul et Muzard, faubourg Saint-Honoré 128 : rubrique Ingénieurs civils, p. 86 ; rubrique Constructeurs et fabricants de calorifères : Calorifères et chauffage à vapeur des serres, bains et fourneaux de cuisine, p. 24 ; rubrique Fondeurs en cuivre et en fer : Garde-robes anglaises et à valves de tous modèles, p. 79 ; rubrique Mécaniciens : Pour chauffage à la vapeur, p. 109 ; rubrique Travaux en zinc pour le bâtiment, p. 220 ; rubrique Plombiers, pompiers et fontainiers : Entreprennent tous travaux de bâtiment, conduites d’eau, de gaz, de vapeur, la fontainerie, les pompes et machines hydrauliques en tout genre, p. 168.

Cité(e) dans le Journal des travaux au(x) folio(s) : 148 verso.