logotype de la bibliothèque Sainte-Geneviève

Bibliothèque virtuelle Henri Labrouste

1.
Janvier 1847

1er janvierOn ne fait rien sur les travaux.
2 janvierIl gèle. On ne travaille pas.
3 janvierDimanche. On ne fait rien.
4 janvierOn ne fait rien. Je vois au bureau M. Roussel ; nous arrêtons ensemble l’étude des angles du plancher en fer et nous prenons rendez-vous pour jeudi 7 pour aller chez M. Calla.
5 janvierIl ne fait pas froid mais on ne fait rien.
6 janvierOn ne fait rien. Je ne suis pas venu aux travaux. Le soir j’ai reçu de M. Guillemot le projet de soumission pour le comble avec invitation de donner mon avis.
7 janvierJ’ai remis à M. Guillemot le projet de soumission pour le comble. Ce projet me paraît bien. J’ai vu au ministère M. de Noüe et l’on est convenu avec M. Guillemot et M. Cardaillac de quelques modifications à faire et du rapport à faire au ministre afin qu’il prenne un arrêté. Le soir à 2 h j’ai été chez M. Calla avec M. Roussel et nous avons visité ensemble ses établissements de Paris et de La Chapelle1. M. Violet a remis hier les attachements qu’il devait produire à l’appui de son mémoire de 83 607, 00 F. Il ne fait pas froid. Il y a sur le chantier quelques ouvriers maçons pour les arcs.
8 janvierOn ne fait rien. J’adresse à M. le Ministre le rapport de décembre et les feuilles, etc. ; plus une demande d’autorisation pour faire transporter au Dépôt des marbres les approvisionnements du parquet ; j’écris à M. Mathérion2 à ce sujet. J’écris à M. Carteaux pour demander un secours pour Molard et Loche.
9 janvierOn ne fait rien. Je vois au bureau M. Mathérion. Nous convenons qu’il y aura au droit de chaque pilier un panneau de parquet de 0,70 m de large, et que d’un panneau à l’autre, c’est-à-dire [...]

1. Calla venait de s’établir rue Philippe de Girard à La Chapelle et d’y implanter sa fonderie d’art, consacrant désormais ses ateliers du Faubourg-Poissonnière à son activité de métallurgiste mécanicien.

2. Déclaré le 13 juillet adjudicataire de la menuiserie.