logotype de la bibliothèque Sainte-Geneviève

Bibliothèque virtuelle Henri Labrouste

5.
Mai 1850

1er maiOn a continué comme les jours précédents. Il n’y a plus qu’un tailleur de pierre, le frère de Bignat qui travaille, les deux autres ont été renvoyés. Hier on a commencé à reprendre le polissage ou plutôt le replanissage des stucs du pavé du vestibule, à deux hommes1.
2 maiOn continue comme hier. M. Monneau est venu pour vérifier la serrurerie et la tapisserie.
3 maiOn continue comme les jours précédents.
4 maiFête de la Constitution. Les ouvriers ont demandé à travailler comme à l’ordinaire. Je n’avais point d’ordre qui le défendît ; ils ont travaillé.
5 maiDimanche. On ne travaille pas.
6 maiIl n’y a que les stucateurs qui travaillent et un tailleur de pierre sur la rue des Sept-Voies. Les serruriers ne travaillent pas.
7 maiOn continue comme les jours précédents.
8 maiOn a continué. Un ouvrier stucateur a nettoyé la moitié des stucs des murs de l’escalier dans la journée. Roi, Bignat et son frère ont levé et posé à trois les quatre colonnes en pierre dans les angles de la grande salle dans la moitié de la journée.
9 maiOn a continué. J’ai vu M. Desgoffe au sujet de la soumission qu’il doit souscrire pour la décoration du vestibule2.
10 maiOn continue ; j’ai vu le doreur qui reprend ses travaux et le décorateur qui doit recommencer lundi. J’ai remis à M. Ganneron le dessin des balustres principaux pour l’escalier.
11 maiOn continue. Le doreur a terminé le cadre du grand tableau. J’ai été chez M. Guillemot avec M. Monneau et M. Chabert pour le règlement du mémoire de tapisserie. J’ai remis à Roi le dessin de la grille au bas de l’escalier sur le vestibule3.
12 maiDimanche. On ne travaille pas, à l’exception du doreur qui commence un candélabre.

1. [Ce même jour] Dans une lettre adressée au ministère des Travaux publics, Labrouste mentionne les peintures illusionistes dont il envisage d’orner les murs latéraux du vestibule : des représentations végétales en trompe-l’oeil tenant lieu du jardin que l’aménagement de la place du Panthéon n’aura pas permis à l’architecte de réaliser devant son bâtiment [Arch. nat. F/21/1363].

2. Arch. nat. F/21/1364.

3. BSG  ms. 4273 (28) : [notamment] esquisse du motif couronnant la grille à l’entrée de l’escalier [1850].