logotype de la bibliothèque Sainte-Geneviève

Bibliothèque virtuelle Henri Labrouste

9.
Septembre 1844

1er septembreDimanche. On continue comme les jours précédents.
2 septembreLes ouvriers limousins sont renvoyés par M. Lefaure parce qu’il n’y a pas de quoi les occuper. Les fouilles sont conduites sans suite. Je me suis plaint de cela à M. Lefaure par écrit et je me suis entendu avec Bouligeon pour que l’on s’occupe principalement de la fouille du mur de refend gauche du vestibule.
3 septembreLa fouille est à peu près terminée et nettoyée, on commence à jeter du béton. On continue la fouille dans l’escalier.
4 septembreOn continue le béton sous le mur de refend à gauche du vestibule. On continue dans l’escalier  ; on trouve un puisard au milieu. On commence la pose des pierres de 0,30 m portant retombées de voûtes sur le mur mitoyen.
5 septembreOn continue la fouille dans l’escalier et on descend dans le puisard. On commence la maçonnerie du mur de refend.
6 septembreOn continue. Dans le puisard on trouve de l’eau à 5 mètres : ce sont des infiltrations des descentes d’eau pluviale du collège, petit bâtiment de la chimie. À la fin de la journée on trouve le fond.
7 septembreOn descend du béton dans le puisard de l’escalier et l’on continue la maçonnerie du mur de refend au couchant. Je suis venu le matin. Dans la journée j’ai été à Montlhéry1. Le soir à 5 heures je suis revenu aux travaux. (Paye).
8 septembreDimanche. Malgré la paye on travaille le matin. À 9 h on cesse.
9 septembreOn reprend et l’on continue partout où cela est possible. J’ai vu M. Georges avec M. Olivier2 démolisseur. Il va dit-il commencer la démolition de sa maison.
10 septembreOn descend le libage général sous le mur dans le grand axe. On trouve un nouveau puisard sous l’escalier. Un terrassier (le commissaire) est blessé.