logotype de la bibliothèque Sainte-Geneviève

Bibliothèque virtuelle Henri Labrouste

6.
Juin 1847

1er juinJe suis arrivé le matin à 5 h de la campagne. J’ai été chez le sculpteur, tout est bien mais va lentement. J’ai été chez M. Calla, je me suis entendu avec M. Ganneron sur diverses parties des petits arcs et pris rendez-vous pour aller vendredi à la fonderie avec MM. les inspecteurs. J’écris à M. Dubief charpentier1 pour l’exécution de l’escalier du nouveau bureau, d’après l’autorisation reçue hier de M. de Noüe.
2 juinOn continue la pose des chevrons du comble de l’escalier.
3 juinOn continue la pose des chevrons ; j’ai rendez-vous avec M. Violet pour les scellements et entailles de ce comble. Je lui demande de nouveau de remplacer les pierres gelées au moins dans la partie de l’escalier ; je lui ai déjà demandé cela par écrit.
4 juinJe visite la fonderie de M. Calla avec les inspecteurs. Les arcs surbaissés et les clefs me paraissent avoir une épaisseur exagérée.
5 juinJ’écris à M. Calla au sujet des épaisseurs de la fonte. Je reçois de lui le soir une lettre à ce sujet ; il me propose des réductions. Je lui écris de suite pour prendre rendez-vous chez lui pour lundi.
6 juinDimanche
7 juinOn continue la pose des chevrons du comble de l’escalier. Je vais chez M. Calla et nous arrêtons les épaisseurs à donner à la fonte et des modifications à faire aux modèles. Ce matin on a commencé la découverture de la maison rue des Sept-Voies 31 sur la partie du jardin. J’adresse au ministre le rapport de mai.

1. Ce Dubief, qui semble identifié au « charpentier de l’Entretien » évoqué le 27 mai, était jusqu’alors apparu en tant que « charpentier de Sainte-Barbe » (f. 4v, 17 septembre 1843) ou « entrepreneur des travaux de Sainte-Barbe » (f. 49, 25 mai 1845).