logotype de la bibliothèque Sainte-Geneviève

Bibliothèque virtuelle Henri Labrouste

10.
Octobre 1847

1er octobreLa pose des piles en pierre au-dessus du vestibule empêche les charpentiers de travailler à l’échafaud et empêche par conséquent les serruriers de s’occuper sur le tas. Je reçois de la Préfecture de police l’autorisation de placer des étais et une barrière sur la rue des Sept-Voies. M. Dumas revient de voyage après un congé de un mois.
2 octobreOn continue la pose des piles et les fondations en moellon de la maison rue des Sept-Voies. Ces fondations en moellon ont été commencées hier.
3 octobreDimanche. Les serruriers et les charpentiers de l’échafaud ne travaillent pas. Ils en sont empêchés par la pose des piles en pierre. On continue les fondations de la maison. Je remets au bureau de M. Violet les coupes des fondations de la maison des employés1.
4 octobreOn continue les fondations de la maison des employés. Les charpentiers travaillent à l’échafaud des serruriers. M. Violet fait commencer les échafauds de maçons pour continuer les arcs à la suite des serruriers.
5 octobreJ’ai été à la colonie de Saint-Firmin.
6 octobreL’échafaud des serruriers est posé au-dessus du vestibule. On reprend le levage du comble. On continue rue des Sept-Voies. J’envoie au ministère le rapport de septembre et les feuilles.
7 octobreOn continue comme les jours précédents.
8 octobreOn continue. Les serruriers manquent de sommiers doubles, cela retarde la pose. J’ai remis hier à M. Violet le dessin du soubassement en roche de la maison rue des Sept-Voies.
9 octobreOn continue ; la pose du comble va lentement. M. Violet fait reprendre les arcs en maçonnerie pour le comble. Il me fait connaître qu’il n’a pas de roche de Bagneux et [...]

1. BSG  ms. 4273 (84) : plan coté, coupes longitudinale et transversale du sous-sol, croquis des fondations du bâtiment d’administration, [octobre 1847].