logotype de la bibliothèque Sainte-Geneviève

Bibliothèque virtuelle Henri Labrouste

3.
Mars 1847

1er marsIl gèle. On ne fait rien.
2 marsIl gèle. On ne fait rien ; à la fin de la journée M. Roussel fait apporter 2 des 4 colonnes qui doivent aux angles supporter le plancher.
3 marsOn ne fait rien. Il gèle toujours un peu.
4 marsJ’ai au Louvre un nouveau rendez-vous avec M. Roussel et M. Calla. M. Calla propose quelques petites modifications dans l’ajustage des pièces. Je les adopte. Je donne à M. Roussel un dessin pour faire l’épure du comble de l’escalier. On étudie le comble en fer forgé avec M. Roussel. On se sépare en prenant rendez-vous pour mardi prochain.
5 marsOn ne fait rien. J’envoie au ministère le rapport de février et une autre lettre contenant trois mémoires  : un de M. Reichmann papeterie, un de M. Roussel serrurerie de la grille au couchant à frais communs avec Sainte-Barbe, et un de Delafontaine, modèles de sculpture. Les mémoires Reichmann et Roussel sont accompagnés d’attachements écrits.
6 marsRien de nouveau. On suit avec activité la démolition des maisons à l’angle de la rue des Sept-Voies et sur la place du Carré-de-Sainte-Geneviève.
7 marsDimanche.
8 marsOn s’occupe, mais lentement, à compléter les solives du plancher.
9 marsJ’ai rendez-vous chez M. Calla à 2 h. On s’est occupé chez lui d’étudier les fontes. Il ne demande aucune modification à ce que j’ai proposé. Je lui porte et lui laisse le dessin grandeur d’exécution de l’ornement des grands arcs. Je vais à 4 h chez M. Roussel. Il me propose [...]