logotype de la bibliothèque Sainte-Geneviève

Bibliothèque virtuelle Henri Labrouste

9.
Septembre 1847

1er septembreOn commence les entailles sur les piles du vestibule. La pose des fers au-dessus des fontes continue.
2 septembreOn continue. On commence les arcs en maçonnerie entre les sommiers simples du comble et la dépose d’une partie de l’échafaud.
3 septembreOn continue comme hier. La maçonnerie va lentement. On continue la dépose de l’échafaud.
4 septembreOn continue comme les jours précédents. L’échafaud est à peu près changé. M. Violet vient sur les travaux. Il vient beaucoup de fonte. Un grand segment est cassé, sans doute dans le chargement.
5 septembreDimanche. Les serruriers quittent à midi et les maçons à 5 h. On fait peu de chose. J’écris à M. Violet pour les cintres en charpente qu’il promet de jour en jour et qu’il n’envoie pas.
6 septembreM. Violet vient aux travaux ; il a envoyé ce matin un cintre et en promet un ou deux autres pour demain.
7 septembreJ’ai été à la colonie de Saint-Firmin et ne suis pas venu aux travaux.
8 septembreOn a continué hier. Les cintres en charpente ne sont pas venus. Le maître-compagnon en a fait en planches et a terminé les 2 premiers arcs.
9 septembreJe suis venu aux travaux à 2 h. En arrivant, le maître-compagnon m’a dit qu’hier M. Violet avait remarqué le soir que le mur de la maison rue des Sept-Voies 33 menaçait, et qu’il avait posé provisoirement deux étais. J’ai envoyé chercher de suite M. Dubief. Son commis est venu et je lui ai donné l’ordre d’étayer d’ici à demain. Le matin j’avais été chez M. Caristie qui m’avait appelé pour compléter par une coupe mon projet de maison ; je l’ai complété chez lui et il a dû en proposer l’adoption.
10 septembreOn a étayé la maison de la rue des Sept-Voies. J’ai vu M. Violet et M. Dubourjal entrepreneur de couverture en zinc.