logotype de la bibliothèque Sainte-Geneviève

Bibliothèque virtuelle Henri Labrouste

8.
Août 1846

1er aoûtOn continue la pose. La pierre manque et l’entrepreneur se décide à ne pas faire travailler demain dimanche.
2 aoûtDimanche. On ne travaille pas. Le matin Barrot porte au ministère le rapport et les feuilles du mois de juillet.
3 aoûtLa pierre manque, on travaille peu il n’y a qu’un poseur. M. Roussel vient au bureau à 3 h.
4 aoûtOn travaille peu, la pierre manque. M. Violet remet au bureau son premier mémoire de 43 548,65  F.
5 aoûtIl vient de la pierre aux chantiers extérieurs. Je vais au ministère voir M. Guillemot au sujet d’un acompte réclamé par M. Violet.
6 aoûtOn travaille peu. Il vient de la pierre, il n’y a qu’un poseur. Je porte à M. Dessalle les propositions d’acompte sur le mémoire de 43 548,65  F.
7 aoûtM. Dessalle signe le matin les propositions d’acompte et je les porte à M. Guillemot qui est malade. Je les laisse à M. Dupin1. Le soir à 4 h je fais part à M. Violet des changements que je veux faire sur la hauteur des chapiteaux des piliers extérieurs portée à 60 cm, et sur la largeur de ces piliers portée à 80  cm. Je lui fais remettre une lettre à ce sujet.
8 aoûtOn continue la pose. Je fais faire quelques changements sur le tas pour mettre les pilastres à 80  cm de large. Paye.
9 aoûtDimanche. On ne travaille pas à cause de la paye.
10 août On ne travaille que jusqu’à deux heures, les ouvriers presque tous dérangés par la paye sont renvoyés.
11 aoûtOn a continué mais lentement.
12 aoûtOn reprend la pose. J’écris à M. Violet pour les changements des appuis des fenêtres. Anniversaire de la pose de la Première Pierre.

1. Fonctionnaire de la division des Bâtiments civils ? L’Almanach dans ses éditions successives ne mentionne aucun fonctionnaire de ce nom dans cette administration. Il évoque par contre, à la préfecture de la Seine, un certain « Rapin » domicilié 25 rue de Bretagne et travaillant effectivement aux côtés de Guillemot en tant que commissaire-vérificateur extraordinaire à la préfecture de la Seine (Almanach 1843, p. 827). Erreur de Labrouste ?