logotype de la bibliothèque Sainte-Geneviève

Bibliothèque virtuelle Henri Labrouste

11.
Novembre 1846

1er novembreDimanche. On continue la pose à deux poseurs. Les serruriers ne travaillent pas. Les ouvriers quittent à 4 h, aujourd’hui commencent les petites journées1.
2 novembreOn continue la pose à deux poseurs. Le temps est très beau . À 9 h du matin on apporte des fermes en fer, elles sont pesées et entrées dans le bâtiment avec assez de peine. À 3 h il en arrive d’autres : en tout 15 fermes.
3 novembreOn continue la pose à deux poseurs. Les serruriers pèsent des fermes apportées hier et ne font pas autre chose. M. Violet remet au bureau l’attachement figuré n° 10.
4 novembreOn continue la pose à deux poseurs. La maçonnerie va bien. Les serruriers ne font rien.
5 novembreÀ 10 heures du matin, M. le Ministre des Travaux publics est venu sur les travaux. Il était accompagné de M. le Ministre de l’Instruction publique, de M. de Noüe et de M. Caristie. J’avais été prévenu hier et je les attendais, M. Dumas était présent sur les travaux. Ils n’ont point fait d’observations. On continue la pose à deux poseurs. On a levé la 1re ferme en fer dans l’axe du petit côté sur la rue des Sept-Voies.
6 novembreOn continue la pose comme hier. Les arcs sont fermés sur le grand côté au nord et par conséquent partout. Les serruriers continuent le levage mais lentement.
7 novembreOn continue comme les jours précédents la pose des assises et le levage des poutres en fer. On fait les joints et scellements en ciment de la grille au couchant. Paye.
8 novembreDimanche. Le chantier est fermé. Les serruriers seuls travaillent.

1. Sur la longueur de la journée travaillée, voir f. 6, 2 octobre 1843, note 1.